• La recherche
  • Axes de recherche
  • - E3D

Études digitales : des données aux dispositifs

Présentation de l'axe E3D

Responsable Franck Cormerais

L’équipe prend en compte la réalité computationnelle dans une perspective ouverte à l’anthropologie des techniques, aux mondes sociaux et à l’activité de la connaissance. Cette orientation comprend un ensemble de travaux relatifs à la définition des Humanités digitales en relation avec les Digital Studies, les réseaux sociaux, l’informatique ubiquitaire, le Digital Labor. Une épistémologie critique, une démarche herméneutique et heuristique, un retour sur les méthodes, ainsi qu’une dimension pharmacologique forment le carré d’une réflexion sur les enjeux de l’attention, de la mémoire, de la lecture, etc.

L’équipe E3D prend en compte les dimensions du document (historique, informatique, pédagogique, juridique, etc.) dans une perspective de modélisation et de structuration de l’information. L’étude porte sur la production diversifiée de métadonnées, et les besoins de formation afin de mieux cerner le contexte d’une translittératie. Il s’agit également d’appréhender l’immensité du corpus numérique pour en comprendre l’économie, l’usage et la puissance pragmatique (audience, influence, etc.).

L’équipe E3D prend en compte la mise en données (datafication) des organisations, des politiques publiques avec la production des traces. Cette orientation questionne les nouveaux modèles analytiques et les métriques. Il s’agit de revenir sur les conditions de validité de la médiation algorithmique, mais aussi d’expérimenter de nouveaux traitements des grands corpus dans la recherche en SIC.

Mots clés

analyse des données massives et prédictives, architecture de l’information, modélisation des graphes, ergonomie du web, histoire de l’information, datavisualisation, transdisciplinarité 

Membres