Appel à communication : Colloque International de BUCAREST

 

-
LE
18ème COLLOQUE BILATERAL FRANCO-ROUMAIN

 

«TRACES, MEMOIRES ET COMMUNICATION»

se tiendra à l'Université de Bucarest les 30 juin et 1er juillet 2011.

Affiche du Colloque International de Budapest 2011Trois axes sont proposés aux chercheurs :

A
xe 1 Traces, médias et TIC : approche pluridisciplinaire;
Axe 2 Traces, communication et anthropologie;
Axe 3 Traces et patrimoine.

La date limite du dépôt des propositions est fixée au 30 mars 2011.

Ce
t appel à communication a été rédigé en France par le Pr. Béatrice Galinon-Mélénec (Le Havre UMR CIRTAI/IDEES) qui est à la fois à l'initiative du thème du colloque et fondatrice du réseau international pluridisciplinaire «L'Homme trace». Ont participé également : les professeurs Jacques Walter, Yves Jeanneret, Gino Gramaccia, Paul Rasse, Pascal Lardellier, Daniel Reguer, Jean Davallon, Jean-Jacques Boudaud, et Linda Idjéraoui-Ravez. En  Roumanie il s'agit des professeurs Ioan Dragan, coordonnateur principal, faculté de sociologie (CSMNTC) et Mihai Coman, doyen de la faculté de journalisme et des sciences de la communication (FJSC).

Le colloque est co-organisé par l'Université de Bucarest (Faculté de Sociologie et Assistance Sociale, en collaboration avec la Faculté de Journalisme et de Sciences de la Communication et la Faculté des Lettres), l'Ecole Nationale des Sciences Politiques et Administratives de Bucarest, l'Académie Roumaine (Institut de sociologie) et l'Université de Nice Sophia Antipolis (Laboratoire I3M).

Les principes d'organisation et la procédure de sélection des communications de cette manifestation répondent aux exigences des colloques internationaux à comité scientifique.

Pour plus d'information, cliquez sur le lien suivant où vous trouverez les renseignements nécessaires ainsi que le formulaire d'inscription : http://www.cbfr.eu

Revue Communication & Organisation n°40 : appel à contributions


ÂGE ET GÉNÉRATIONS : LA COMMUNICATION REVISITE SES PUBLICS

La recherche en Sciences de l’information et de la communication investit, par le prisme des médias, du marketing, des TIC, des ressources humaines dans l’entreprise ou encore des politiques publiques, les problématiques de l’âge, des cycles de vie et des générations. L’objectif de ce n°40 est d’ouvrir un champ de réflexion et d’analyse communicationnelle sur la question des publics de la communication, en mettant en lumière les similitudes et écarts entre les nouvelles et anciennes générations, entre la jeunesse et la vieillesse. Interroger la chaîne des générations, c’est réfléchir sur des articulations générationnelles qui consistent à croiser les appréhensions horizontales (culture des pairs) et verticales (culture des pères) dans toute analyse de pratiques communicationnelles.

L’intérêt d’une telle approche est qu’elle permet de saisir les tendances culturelles des différents groupes sociaux constituant la société. Distinguer ce qui relève des "effets d’âge" ou/et "effets générationnels" sans oublier ce que l’on nomme "effet d’époque", c’est comprendre les évolutions culturelles d’une société. Crises du capitalisme, mutations familiales et démographiques, société individualiste et marchande, révolutions technologiques et allongement de la durée de vie, ambiance culturelle adolescentrique... autant d’aspects susceptibles de marquer une génération mais également de (re) interroger les cohabitations entre les générations. Marketing transgénérationnel, médias intergénérationnels, gestion des âges de la vie en entreprise, solidarité et cohésion sociales, ces domaines méritent d’être éclairés par le champ communicationnel, en parallèle des segmentations communicationnelles par âges et cycles de vie.

Nous attendons des contributions de différentes perspectives théoriques et disciplinaires amenant :
Des analyses de problématiques permettant de mieux appréhender les enjeux conceptuels et scientifiques de la question des générations dans une optique communicationnelle.
Des études de cas analysant des rapports de générations dans différents secteurs professionnels, culturels ou médiatiques.
Des analyses de stratégies marketing ou médiatiques mettant en lumière les enjeux des segmentations par âges et des positionnements inter et/ou transgénérationnels.

Ces contributions pourront s’inscrire dans un des axes suivants :

Ressources humaines, communication et organisation
Nous ne pouvons que constater la prégnance des études autour de l’emploi et du travail des seniors et des jeunes dans les organisations (Guillemard et Reguer, 2007 ; Le Rest, 2006). Peut-on parler d’une politique des âges en entreprise ? De cohabitation, de conflit, de crise, ou de transmission et continuité intergénérationnelle ? Quelle "nouvelle" communication interne d’entreprise face aux gestions des âges ? Doit-on et développe t-on une communication spécifique, notamment à destination des seniors ?


Marketing et médias
Le marketing et les médias évoluent en proposant un intermédiaire entre une stratégie "one to one" (individualisation des publics rendue possible par le net notamment) et celle plus traditionnelle (les mass-médias pouvant représenter un lieu de partage et non une logique de niche). Quels sont les politiques marketing et positionnements générationnels, voire inter ou transgénérationnels, mis en oeuvre dans les organisations comme dans les médias ? Comment la segmentation économique, entretenue notamment dans l’univers médiatique, participe à la construction de frontières entre les générations, âges et cycles de vie concernés ? Cette segmentation génère-t-elle une ségrégation culturelle ? Si oui, de quelle(s) forme(s) ?


Communication publique, institutionnelle
Chaque génération intéresse fortement les collectivités et/ou organisations publiques. La petite enfance et l’enfance, l’adolescence et la jeunesse, le 3ème et 4ème âge mobilisent la sphère publique. Face au défi du vieillissement de la population, émergent de nouvelles interrogations sur les solidarités publiques et les cohésions sociales et donc des initiatives intergénérationnelles. Quelles formes de communication et représentations sociales accompagnent ces pratiques ? Quels supports et contenus sont élaborés en direction de chaque public générationnel ? Comment les institutions choisissent-elles de s’adresser aux différents âges et cycles de vie ?


CALENDRIER :
Remise de l'article complet : 15 septembre 2011.
Evaluation des articles : oct-nov 2011.
Retour de l'article définitif : 15 décembre 2011.
Publication : 2e semestre 2012.

CONSIGNES DE RÉDACTION :
Titre de l’article : Times Roman 18.
Police du texte : Times Roman 11.
Page de garde : indiquer titre de l’article, prénom et nom de l’auteur, grade, université, laboratoire, adresse électronique et cinq mots clés.
Pour les articles : 25000 caractères maximum, espaces compris.
Bibliographie : non comptabilisée dans le nombre de caractères.

Les articles doivent être envoyés simultanément aux trois coordinateurs du numéro :
Myriam BAHUAUD (MICA, Université du Havre) : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Corinne DESTAL (MICA, Université Bordeaux 3) : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Agnès PECOLO (MICA, Université Bordeaux 3) : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Téléchargez ce texte en PDF