• Publications & valorisation
  • Ouvrages

Couverture de l'ouvrage Traces Numériques

TRACES NUMÉRIQUES

DE LA PRODUCTION À L'INTERPRÉTATION

Sous la direction de Béatrice Galinon-Mélénec et Sami Zlitni

Lire la suite

RECHERCHE EN COMMUNICATION

NUMÉRO 36 : MÉDIAS ET CULTURE DE SOI


Coordonné par Laetitia Biscarrat, Mélanie Bourdaa et Geoffroy Patriarche

Lire la suite



Terminal N°112

Le transmedia storytelling


Dossier coordonné par Mélanie Bourdaa

Lire la suite



ABÉCÉDAIRE

VINGT ANS DE RECHERCHES ET DE PUBLICATIONS EN COMMUNICATION DES ORGANISATIONS

Sous la direction de Valérie Carayol et Gino Gramaccia

Prix indicatif : 22 Euros
Éditeur : Presses Universitaires de Bordeaux
Parution : Février 2013
Pages : 241
ISBN : 978-2-86781-856-1

L’aventure éditoriale de la revue Communication & Organisation commence en 1992, à l’initiative du Professeur Hugues Hotier, sur le thème, à la fois inaugural et prémonitoire, du sentiment d’appartenance. En proposant cette piste de réflexion, il voulait suggérer qu’une génération de chercheurs devait désormais se résoudre à penser à l’unité et la légitimité scientifiques d’une discipline surtout marquée, à l’époque, par la diversité de ses spécialités professionnelles. Jacques Ellul et Robert Escarpit, pour ne citer que ces grands auteurs, avaient répondu à l’appel. Vingt ans après, cette histoire éditoriale, portée par le Groupe de recherches en communication des organisations (GREC/O) et depuis 2009 par le laboratoire MICA au sein de l’Université Bordeaux 3, est là pour prouver qu’une très grande diversité de théories, de courants, de paradigmes ou d’écoles s’est maintenant constituée en programme de recherche particulièrement fécond. D’autres générations de chercheurs sont venues prêter main forte à la construction d’un tel programme sans jamais, pour autant, renoncer aux controverses théoriques, aux approches et aux emprunts toujours motivés par le renouvellement et la richesse des problématiques de terrain.

Une telle histoire méritait bien, donc, une généalogie. La méthode éditoriale aura été l’abécédaire : en recomposant, sur vingt ans, des familles thématiques, il devenait possible d’identifier les tournants ou les continuités théoriques. Et sur ce point, les dossiers publiés auront été de bons indicateurs de la progression logique de ce grand programme. Les auteurs de cet abécédaire, tous membres de l’équipe Communication – Organisations – Société du Laboratoire MICA (Université Bordeaux 3), en retraçant ce long parcours éditorial, ont renoué avec  les pratiques ­— entendues ici, bien sûr, au sens figuré — de l’épigraphie. Cette « archéologie du savoir » devait alors prendre tout son sens à la lumière d’une réflexion sur l’actualité des thèmes étudiés : c’est là tout l’intérêt de la rubrique Émergences.

Débloquez l'affichage des images pour visualiser cette page correctement
COUVERTURE (JPG)

DOS (JPG)


l'imaginaire et la représentation des nouvelles technologies de communication


Sous la direction de Nicole Denoit

Prix indicatif : 20 Euros
Éditeur : Presses Universitaires François Rabelais
Parution : Février 2013
Pages : 180
ISBN : 978-2-86906-295-5

C’est sur le versant de l’imaginaire et de la représentation des nouvelles technologies d’information et de communication dans la société contemporaine que se situe cet ouvrage qui réunit spécialistes en Sciences de l’information et de la communication, philosophes, professionnels en charge de structures innovantes qui font référence en matière de création numérique.

L’avènement des NTIC s’est accompagné de la richesse d’une transversalité accrue dans tous les domaines. Ainsi, elles accompagnent nos représentations, les amplifient. « Miroir, amplificateur, accélérateur », autant de termes qui désignent les effets des nouvelles technologies mais nous renvoient à nos responsabilités de citoyen, d’homme avant celles d’internaute. Le rêve numérique renvoie à la société que nous voulons vraiment imaginer, construire.

On perçoit l’actualité et la nécessité de cette réflexion approfondie sur l’imaginaire et la représentation des NTIC dans une société où l’innovation technologique est avancée en permanence comme une réponse aux problèmes de société sur lesquels bute l’action politique.



SÉMIOTIQUE DU DESIGN


Anne Beyaert-Geslin

Prix indicatif : 23 Euros
Éditeur : PUF
Parution : Novembre 2012
Pages : 256
ISBN : 978-2-13-060802-8

Cet ouvrage étudie la signification des meubles et s’attache spécialement à la chaise. Pour cela, il explore les catégories d’objets. En quoi la présence d’une chaise diffère-t-elle de celle d’une sculpture ? En quoi la chaise se distingue-t-elle d’un autre siège ? Comment les scènes domestiques s’organisent-elles dans la maison ? Quel supplément de sens le designer confère-t-il à l’objet de design ?

En déclinant ces diverses facettes des objets, l’ouvrage dévoile une à une les contraintes du designer en même temps qu’il situe les points d’appui de la créativité. Pour caractériser la chaise, on mobilise ici des notions fondamentales de la sémiotique, telles la présence, la valeur et la factitivité afin de concevoir la relation qu’entretiennent les corps et les objets et de saisir quelques ressorts essentiels de la créativité.

Sortie de la familiarité qui nous empêchait de la voir, la chaise rendue à la signification offre ainsi quelques précieux prolégomènes à une sémiotique du design.


Communication and PR from a Cross-Cultural Standpoint


COMMUNICATION AND PR FROM A CROSS-CULTURAL STANDPOINT

Practical and Methodological Issues

Valérie Carayol & Alex Frame (eds.)

Prix indicatif : 31 Euros
Éditeur : P.I.E. Peter Lang
Parution : 2012
Pages : 145
ISBN : 978-90-5201-877-5

How should we approach cultural diversity in the workplace ? Multinational corporations, transnational project teams and glocalised production and distribution processes raise challenging issues for communication and PR professionals. The complex nature of these communication processes often shows that existing models of cross-cultural or intercultural communication are inadequate to allow researchers or professionals get to grips with the complexity of the interactions encountered.

This book aims to pinpoint and address the apparent limits of many traditional intercultural communication research methods when they are applied to real situations in today's hybrid and cosmopolitan global organisations. Written by distinguished scholars from around the world, the chapters challenge traditional ways of thinking and established academic categorisations. The chapters are structured around three main lines of questioning: how can we approach multicultural teambuilding situations where culture is a multi-faceted and multi-level dynamic construct linked to identity and experience, rather than 'simply' a question of national habitus ; how can we study emerging concepts, categories and practices in such situations using culturally sensitive qualitative research methods ; and how can we approach the field of PR from very different cultural standpoints ?


Management par projet : les identités incertaines

MANAGEMENT PAR PROJET

Les identités incertaines

Benoît Cordelier, Gino Gramaccia

Prix indicatif : 18 Euros
Éditeur : Presses de l'Université du Quebec
Collection : Communication
Parution : 2012
Pages : 216
ISBN : 978-2-7605-3452-0

 

La flexibilité, la mesure de la performance, la culture du résultat à court terme, la chasse aux effectifs, l’individualisation des rémunérations, la prescription drastique de modes opératoires standardisés… les transformations du travail transfigurent le rapport des personnes à leur milieu professionnel. Toutes ces pratiques managériales ont contribué à la montée de l’individualisme au travail, et des multiples formes de pathologies qui accompagnent aujourd’hui ce mouvement.

Le culte de l’excellence se paie. Il défait les liens de solidarité et instaure de nouveaux régimes de violence dans les organisations, sous prétexte d’efficacité managériale et de compétitivité. Différents modes, dispositifs et outils de régulation auraient permis de résoudre, sur le plan local, les contradictions stratégiques du plan global, dont le management par projet.

Dans les faits, si les organisations sont des lieux de réalisation de projets qui fonctionnent grâce à la coopération des acteurs, elles n’en restent pas moins des espaces de domination, marqués par les tensions et les crises que suscitent les difficultés de chaque employé à trouver sa place dans l’équipe. Les spécialistes réunis dans cet ouvrage portent un regard critique, ouvert et pluraliste sur l’ensemble de ces questions.

 




MEDIATING CULTURAL DIVERSITY IN A GLOBALISED SPACE


Isabelle Rigoni & Eugénie Saitta

Prix indicatif : 36 Euros
Éditeur : Palgrave Macmillan
Parution : Novembre 2012
Pages : 192
ISBN : 9780230348776

Through an understanding of cultural communication in the worldwide mediascape, this book opens up the problematic area of identity and community construction, representation and participation across and beyond boundaries. It discusses the idea of a democratisation of multicultural societies, focusing particularly on the central question of the mobilisation of ethnic minorities in public space. Based on various empirical case studies, it aims to show both the various forms of resistance but also the adherence of ethnic minority media to hegemonic ideology. This book is therefore interested in the forms of rupture and continuity with the hegemonic discourses and representations which circulate in the media space, in the political field, and more generally, in public space. It particularly aims to contribute to theories about the transformation of public space in a global context of material and immaterial flows.


Du tag au like


DU TAG AU LIKE

La pratique des folksonomies pour améliorer ses méthodes d’organisation de l’information


Olivier Le Deuff

Prix indicatif : 24,50 Euros
Éditeur : Entreprendre
Parution : Novembre 2012
Pages : 192
ISBN : 978-2-916571-82-9

Aujourd’hui, le symbole like de Facebook devient universel. Même les marques et les publicitaires se l’approprient pour lui donner vie et l’afficher dans notre environnement quotidien. Grâce au principe d’un simple pouce levé ou des mots-clés (tags), ce sont maintenant les internautes, les usagers, qui organisent et classifient l’information et la connaissance. Ils contestent ainsi les autorités établies, bouleversent un savoir-faire séculaire. Au point qu’il est devenu important d’en mesurer l’impact technique et social, car ce référencement des contenus par les internautes conditionne et modifie l’accès à l’information et au savoir. Quelle est la valeur d’un like en terme d’information ou de classification ? La frontière entre indexation et marketing semble de plus en plus poreuse. Cet ouvrage retrace l’histoire de l’indexation puis propose une analyse approfondie des enjeux, potentiels et limites des tags et des folksonomies. Il étudie en détail en quoi cela modifie les usages personnels et professionnels sur le web. Il permet de bien comprendre l’évolution des plateformes de contenus en ligne et des dispositifs numériques d’annotation, d’indexation et de mémorisation. Il fournit les méthodes et les outils nécessaires à tous ceux qui doivent mieux utiliser les nouvelles formes et techniques d’indexation au quotidien ou de manière collaborative. C’est un outil pratique de développement professionnel indispensable. Tous les usagers du web, du professionnel à l’amateur, y trouveront des conseils pratiques pour améliorer leurs méthodes d’organisation de l’information. Docteur en sciences de l’information et de la communication, titulaire du Capes de documentation et maître de conférences à l’université de Bordeaux 3, Olivier Le Deuff poursuit ses recherches autour de la culture de l’information et des mutations engendrées par le numérique. Auparavant, il a exercé pendant plusieurs années comme professeur-documentaliste en collège et en lycée et s’intéresse aux nouveaux modes et méthodes d’apprentissage. Il est également l’auteur du blog Le Guide des égarés, qui aborde ces diverses thématiques depuis 1999.