• Projets
  • Projets terminés
  • Les échelles de l’espace social au Maghreb : le quartier comme territoire d’intégration citadine

Les échelles de l’espace social au Maghreb : le quartier comme territoire d’intégration citadine

  • Type et nom du programme : FSP ALGERIE
  • Durée : 2009
  • Pilotage : Sylviane LEPRUN
  • Participation : Axe 4
  • Partenaires : CREAD (Centre de Recherche en Economie Appliquée au Développement), Faculté des Sciences Humaines et Sociales (Département de sociologie : EPAU –Ecole Polytechnique d’Architecture et d’Urbanisme).

Présentation

Le programme proposait d’interroger les compositions territoriales urbaines actuelles à partir d’un objet d’étude constitué par le quartier. La longue durée ainsi que les nouvelles temporalités, liées notamment aux pratiques et aux médiations contemporaines, ont permis de servir une investigation visant à rendre compte des formes de création ou de refondation des quartiers susceptibles d’identifier et de qualifier les niveaux d’intégration citadine. Si la ville d’Alger constituait un terrain déjà structuré par des travaux de deux équipes française et algérienne, le cahier des charges du FSP a nécessité d’ouvrir la recherche dans un premier temps vers un terrain situé à Casablanca (Attacharouk) et dans un second temps à choisir un site aquitain pertinent. La ville de Lormont sur la rive droite de la Garonne et située dans une zone de développement importante et de reconfiguration identitaire (ligne de tram) a servi d’interface aux terrains d’Alger et d’Attacharouk. Le programme a démontré comment le cadre interdisciplinaire a pu se développer pendant ces années in situ et à distance et pointé l’importance des cadres comparatifs. La construction, voire la reconstruction de l’image de la ville (patrimonialisée ou non) et par conséquent du quartier (historique ou en devenir) est un axe majeur résultant de la recherche collective.