Symposium Épistémologie de la transdisciplinarité dans les processus d’innovation

  • Type et nom du programme : CNRS ISCC Innovation et transdisciplinarité
  • Durée : 2009-2010
  • Pilotage : G. GRAMACCIA
  • Participation : Valérie CARAYOL, Dominique BLIN, Isabelle COUSSERAND (Axe 2) Nathalie PINEDE, David REYMOND Didier PAQUELIN, (Axe 3)
  • Partenaires : CRED-IUT Bordeaux 1, Université de Bordeaux Pôle Aquitain de l’ISCC CNRS

Présentation

Ce symposium organisé et coordonné par Gino Gramaccia avait pour thématique "Les enjeux interdisciplinaires à l'Université de Bordeaux". Aujourd'hui, la recherche scientifique est considérée comme un facteur-clef de l'innovation et de la compétitivité. Le chercheur du secteur public est invité à s'impliquer dans des projets de recherche en étroite relation avec le monde industriel. Mais au-delà de la dimension économique, des objectifs industriels assignés à la science, de la dynamique de performance fondée sur la logique de projet, il nous faut penser l'innovation dans toutes les directions du savoir : l'histoire, la sociologie, la littérature, la communication... Organisé par le CRED-IUT Bordeaux 1, sous la double enseigne de l'Université de Bordeaux et du Pôle Aquitaine Sud-Ouest de l'Institut de la Communication du CNRS, ce premier symposium a donné la parole à de nombreux acteurs de l'innovation : politiques, industriels, associatifs, administratifs, universitaires, chercheurs de toutes disciplines. Cette rencontre a eu lieu « en présence de Saint-Simon, le penseur de la communication politique moderne, de l'industrie et des réseaux, l'inventeur d'un « Parlement nouveau » qui devait réunir des ingénieurs et des poètes. Dans son projet politique, science et art sont complémentaires. Cette « vision du futur » a-t-elle un sens aujourd'hui ?