Epistémologies et méthodes sont partageables par des acteurs territoriaux et académiques

  • Type et nom du programme : ISCC CNRS épistémologies et méthodes partageables
  • Durée : 2010-2012
  • Pilotage : David CAPES
  • Participation : Charley Giron (contrat ingénieur d’études)
  • Partenaires : CNRS, Délégation Paris B

Présentation

Le projet traite la question suivante : Quels arrière-plans méthodologiques et épistémologiques permettent de penser et agir sur des collaborations utiles et scientifiquement pertinentes associant chercheurs, experts et acteurs territoriaux ; avec quel rôle des TIC ? Prolongeant les travaux sur l’appropriation territoriale des TIC vecteur de développement endogène [E.EVENO et M.VIDAL], réintégrant la question traitée dans le cadre de la problématique de la communication d’évaluations des politiques publiques [D.PAILLARD, E.JAECK], une démarche d’intervention-recherche et de questionnement en épistémologie appliquée a été assurée par D.CAPES, avec la participation de M.MEYER pour approfondir l’hypothèse d’une applicabilité ici de la «problématologie ».