RICSA "Risque informationnel chez les séniors et automédication"

  • Type et nom du du programme : RICSA "Risque informationnel chez les séniors et automédication"
  • Durée : 2 ans (2015-2016)
  • Pilotage : Olivier LE DEUFF
  • Financement : Fondation MAIF
  • Partenaires : Université Bordeaux Montaigne, MICA (Didier PAQUELIN, Gino GRAMACCIA)
  • Partenaires extérieurs : Bertrand Parent (Ehesp), Marie Herr et Joël Ankri (Laboratoire Santé Environnement, Vieillissement (EA 2506) , Sylvie Fainzang (Inserm)

Présentation

Le projet vise à mesurer les risques informationnels des seniors pratiquant l’automédication. La consultation d’information à teneur médicale en ligne est devenue courante, notamment chez des seniors perdant parfois confiance en l’institution médicale pour se tourner vers des conseils alternatifs. Le risque informationnel issu d’une désinformation ou d’une mauvaise information conduit à des risques d’importance sur la santé des seniors, dont la culture numérique et informationnelle est parfois insuffisante. Le projet vise à effectuer un premier recensement des pratiques à risques et des sites qui présentent des risques de désinformation. Les enquêtes menées ont pour but de mieux comprendre les pratiques et habitudes des seniors en matière de recherche d’information sur le web lorsqu’ils recherchent de l’information liée à leur état de santé notamment à des fins d’automédication