LID

  • Type et nom du du programme : Laboratoire des pratiques Innovantes en Design
  • Durée : 4 ans (2016-2019).
  • Nature : Projet région Nouvelle-Aquitaine et MSHA.
  • Pilotage : Stéphanie Cardoso (contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)
  • Financement :
  • Participation : Région Nouvelle-Aquitaine, MSHA, MICA, Université Bordeaux-Montaigne, Hybridlab, Immersion, Rudii, IMS, Crisalidh, ESPE Aquitaine, CATS.
  • Site Internet : en cours de création.

Présentation

Design de scénarii pédagogiques collaboratifs et immersifs

Aborder la pédagogie par le design offre de nouvelles formes de médiation, elles s’appuient sur des outils et méthodes du design : dès lors l’expérience pédagogique créée peut-elle supplanter les objectifs pédagogiques et faire en sorte que l’étudiant s’approprie le savoir ?

Le programme LID (Laboratoire des pratiques innovantes en Design) est un learning lab sur le mode « recherche action (Findeli, 2006) où les équipes pluridisciplinaires de chercheurs (Design, Sciences de l’Information et de la Communication, Sciences de l’Education, Pyscho-Cognition) co-conçoivent, en utilisant les méthodologies de design thinking, des scénarii pédagogiques avec les enseignants et leurs étudiants (niveau universitaire). La plateforme intègre des technologies numériques de pointe (technologies immersives 2D et 3D), elle y accueille enseignants et étudiants du panel pour leurs cours en Histoire, Géographie, Archéologie, Théâtre, Physique des matériaux, Gestion de projet, STAPS, Transmedia, Design (Université Bordeaux Montaigne et Université de Bordeaux). Le programme se positionne sur la dimension « immersive » de l’apprentissage contrairement aux aspects transmissifs développés par les MOOCs.

Ce lieu de convergence des modèles de travail collaboratif est avant tout un lieu d’expérimentation, il vise à encourager l’innovation au sein du pôle universitaire aquitain par le vecteur du design.

SEMDI

  • Type et nom du du programme : SEMDI (Sémiotique du design d'information).
  • Durée : 4 ans (2016-2019).
  • Nature : Projet région Nouvelle-Aquitaine.
  • Pilotage : Mme Anne Beyaert-Geslin (contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)
  • Financement :121 000 euros.
  • Participation : MICA (Université Bordeaux-Montaigne) - Centre de recherches Sémiotiques (Université de Limoges).

Présentation

Le programme ambitionne de construire une compétence collective en sémiotique visuelle autour d’un nouveau genre de représentation graphique qui soumet des données statistiques à une interface visuelle, le design d’information. Il réunit les spécialistes de la sémiotique visuelle, des Sic, du journalisme et du design de la Région Aquitaine pour élaborer une « grammaire » permettant d’optimiser la pratique de ce nouveau langage.

CIVILINUM

  • Type et nom du du programme : Civilinum.
  • Durée : 4 ans (2016-2019).
  • Pilotage : Mme Valérie Carayol et Aurélie Laborde.
  • Financement :155 000 euros (dont un contrat doctoral).
  • Participation : Le Centre de droit comparé du travail et de la sécurité sociale COMPTRASEC UMR 5114 CNRS - Université de Bordeaux. Le laboratoire de Psychologie, Santé et Qualité de Vie, EA 4139 de l’Université de Bordeaux. Laboratoire de Psychologie de la Socialisation – Développement et Travail, Toulouse 2 Jean Jaures, EA 1697. Le laboratoire pluridisciplinaire Culture, sport, santé, société (C3S), EA 4660 de l’Université de Besançon.
  • Partenaires extérieurs : Caisse d’Epargne APCL. Afnor.
  • Contrat doctoral : Delphine Dupré.

Présentation

Le projet CIVILINUM vise à documenter et analyser les manifestations d’incivilité liées à l’usage d’outils et de dispositifs de communication numériques dans un cadre de travail. Il fait suite à une (ANR) intitulée DEVOTIC 2011-2014 sur l’utilisation intensive des outils numériques et l’hyper connexion des cadres.

ACORSenS - Anonymisation Corpus Sensibles

  • Type et nom du du programme : ACORSENS - Anonymisation Corpus Sensibles
  • Durée : 3 ans (2014-2016)
  • Pilotage : M.Caterina MANES GALLO
  • Financement : Région Nouvelle Aquitaine
  • Participation : Université Bordeaux Montaigne, Catherine Mathon (TELEM 4195)
  • Partenaires extérieurs : Le Jardin des Marques : Aurélie Bugeau, Vinh-Thong Ta, Jean-Philippe Domenger (LaBRI (UMR 5800), Xavier Daverat (IRDAP)

Présentation

L’objectif du projet est double. Il s’agit d’un côté de valoriser  le corpus AV RAUDIN - Gradignan,  à travers la conception de procédures de dé - identification fines de la voix et du visage qui permettent la sauvegarde du   « droit à l’image » des personnes enregistrées). La collaboration avec les spécialistes du traitement de l’image et du « droit à l’image » vise la conception de procédures de dé - identification qui ne détruisent pas des indices vocaux et gestuels fondamentaux dans la communication orale, tout en sauvegardant l’anonymat des personnes enregistrées. D’où le second objectif du projet qui concerne l’analyse des indices verbaux, vocaux et gestuels du discours oral au sein de trois situations interactionnelles  différentes : formateur/apprenants (ateliers adultes), accompagnement personnalisé (ateliers mineurs), entretien chercheure/apprenants adultes. L’étude en parallèle des traces des différents « registres » de la communication interpersonnelle à l’oral vise à cerner aussi la fonction de la dimension « textuelle » du discours oral, par rapport aux indices vocaux - gestuels. Les résultats de cette recherche seront exposés au cours d’un Colloque interdisciplinaire qui se tiendra à l’Université Bordeaux Montaigne (1-2 décembre 2016).