AKAM Noble

    Maître de Conférences HDR

    Responsable de l'axe Information, connaissance et innovation numérique

    Axe : Information, connaissance et innovation numérique : ICIN

    Discipline : Sciences de l'Information et de la Communication

    CNU : 71

    Année de rattachement au MICA : 2009

    Université de rattachement au MICA : Université Bordeaux Montaigne.

    Contact

    Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


    Thèmes de recherche :

    • Accommodation et adaptabilité des technologies de l'information et de la communication : dispositif et impact social.
    • La communication scientifique dans la redéfinition des savoirs dans les universités : les modalités de mise en œuvre des nouveaux modèles de la communication scientifique revisitée par Internet, modèles d'organisation et transfert de modèles.

    Points forts de recherche :

    Activités

    • Coordinateur du colloque international "AFRICAMPUS : les usages intelligents des technologies de l'information et de la communication dans la réorganisation universitaire".
    • Coordinateur de l'axe 'Information, Connaissance et Innovation numérique" du MICA sur :
      • L'évaluation des systèmes d'information et de communication
      • L'exploration des dispositifs innovants de production, de traitement et de médiation de l'information
      • Les dynamiques de changement induits par les technologies numériques et les nouvelles pratiques et nouveaux usages qu'ils génèrent
    • Membre du comité de pilotage du réseau EUTIC (Enjeux et usage des TIC)
    • Membre de la Chaire UNESCO "Pratiques émergentes en technologies et communication pour le développement"

    Projet personnel en matière de recherche

    La démarche de recherche sur l'information pour le développement est alimentée par deux voies complémentaires qui excitent de manière égale ma curiosité : celle de l'invention d'outils conceptuels pour décrire, organiser et transmettre la connaissance et celle de la (re)définition d'environnements numériques et techniques propices à cette médiation.

    Dans les schémas de production de l'information utile, la structuration de l'information sur Internet semble privilégier une approche informaticienne qui procède par une indexation lexicale des données de la connaissance et qui semble, en l'état, suffire au bonheur de la plupart des internautes.
    Entre ce traitement minimaliste et l'approche que l'on qualifie parfois de "documentaliste" qui procède par une description des objets dans des langages contrôlés et finis, une structuration des contenus et une organisation formaliste des ressources, les développements de l'intelligence artificielle sont en mesure de proposer des outils techniques et conceptuels pour réaliser les bases de connaissances nécessaires à tous les développements scientifiques. Aujourd'hui, c'est le recours aux ontologies qui définissent un vocabulaire commun pour le partage de l'information dans un domaine donné, qui cherche à proposer des définitions formelles et explicites des concepts dans les divers domaines du discours. Ce travail suppose l'identification des représentations et même des instances de représentation des connaissances.
    Mais il suppose aussi avant tout, la capacité des publics à assimiler les fondements des nouvelles pratiques informationnelles et à accommoder les technologies. C'est le sens de mon intérêt profond pour "l'alphabétisation fonctionnelle" aux TIC à travers la littératie informationnelle des jeunes et des acteurs de l'Économie et pour les humanités digitales.

    Animation de la recherche :

    • Coordinateur Relations internationales et mobilité des doctorants du MICA
    • Chargé de mission aux Nouvelles Technologies - Maison des Sciences de l'Homme d'Aquitaine